Texte récapitulatif de mon premier tuto vidéo

Aujourd’hui, je parle de plaisir, pur et dur. Ce que vous ressentez quand vous avez aimé votre travail, quand vous savez qu’il s’est bien passé, et surtout, quand vous voyez le résultat. Et comme je sentais que j’allais beaucoup aimer cette session (quand l’équipe est bonne, le résultat est aussi bon), j’ai décidé de l’aborder en enregistrant mon premier blog vidéo. Makeup tuto dispo sur meuble-coiffeuse.fr

PinceauComme je l’explique dans la vidéo, cette session était en décembre, profitant d’un week-end que je me suis échappé à Valencia pour fêter Noël avec ma famille et faire un événement en Bigudíes. Je discutais depuis un certain temps et j’essayais d’équilibrer l’ordre du jour avec Luís Rodríguez, un photographe de mode de très bon goût avec qui je vous recommande de travailler si vous en avez l’occasion, et avec Amparo Carratalá, entraîneur de Tony & Guy, très haut en mode et amour personnel. Cela nous a coûté cher, mais nous l’avons fait, et avec de bonnes vibrations même à l’écran. Je profite de l’occasion pour vous remercier pour cette matinée.

C’est un cliché, mais ce que vous voyez dans la vidéo ne fonctionne pas. Peu importe qu’il soit sept heures du matin, c’est passer quelques heures parmi des gens cool, à faire une des choses que vous préférez. Il n’y a pas de fatigue, il n’y a pas de pression, ce qui a été dit est un pur plaisir.

GO ! mon tuto 100% makeup

Et ici, je tiens à souligner l’importance d’un bon portefeuille pour les gens qui sont engagés dans la coiffure ou le maquillage. Dans mon cas, j’avais envie d’en créer un nouveau depuis un certain temps, avec des techniques et des finitions que j’ai apprises ces dernières années, mais c’était évidemment impossible pour moi entre NARS et le blog, même si grâce à ma nouvelle condition Freelance je peux maintenant me le permettre et c’est quelque chose sur quoi je suis très concentré et très impatient. Votre travail est peut-être bon, mais si vous n’avez pas de bonnes photos pour le montrer, c’est malheureusement peu utile. Mon petit conseil, c’est que petit à petit vous le créez, et surtout, que vous savez avec quelle équipe vous allez travailler. Que vous découvriez qui est le photographe ou la personne qui fait les cheveux, ainsi que le styliste, parce que vous pouvez obtenir des surprises et sentir que vous avez perdu du temps quand vous n’aimez pas le résultat.

Quant aux looks choisis, la vague a déterminé le maquillage que j’ai choisi. Une vague classique polie et précieuse qui m’a conduit à faire une peau radieuse et fraîche, aux contours définis et aux yeux déchirés aux tons taupes et à la cuvette marquée, associée à un eye-liner intense et un faux cil. Lèvres ultra-tranchantes et rouge classique pour un look glamour d’une beauté classique et élégante.

Quand j’ai fini, et avec 7 minutes d’horloge pour faire un second regard, j’ai choisi de faire un rapide, facile et résultant de fumer en utilisant le maquillage que j’avais sous. J’ai changé la forme du contour et j’ai aussi effacé la lèvre. Nous avons cassé les vagues pour lui donner un point plus décontracté et que cette fois les cheveux ont été couplés au maquillage. Quelque chose de plus accrocheur mais sans perdre le point élégant que toute l’équipe recherchait.

J’espère que vous l’aimerez et que vous pourrez profiter d’au moins la moitié de ce que j’ai apprécié.